Vagabonde Nomade
Maîtrise d’Ouvrage : Musée d'art et d'histoire de Lisieux
Installation artistique 2019
Création et réalisation avec Stéphanie Buttier
Budget : 10 000 euros
 

Installée dans le parc du château de Sant-Germain-de-Livet, notre sculpture «Invasive nomade» prolonge notre intervention plastique autour des «Invasives» réalisée une première fois en 2015 pour La Filature, scène nationale de Mulhouse, en 2017 pour la Cité de la Mode et du Design et qui s’installera en octobre 2019 dans le parc de l’Abbaye de Boscherville.

Composées de matières végétales et de fils colorés tissées, nos sculptures tiennent compte du lieu où elles s’insèrent pour nous inviter à y porter un autre regard et emprunter de nouveaux chemins.

«Les plantes voyagent. Les herbes surtout. Elles se déplacent en silence à la façon des vents. On ne peut rien contre le vent.
En moissonnant les nuages, on serait surpris de récolter d’impondérables semences mêlées de lœss, poussières fertiles. Dans le ciel déjà se dessinent d’imprévisibles paysages.
Le hasard organise les détails, utilise tous les vecteurs possibles pour la distribution des espèces. Tout convient au transport, des courants marins aux semelles des chaus- sures. L’essentiel du voyage revient aux animaux. La nature affrète les oiseaux consom- mateurs de baies, les fourmis jardinières, les moutons calmes, subversifs, dont la toi- son contient des champs et des champs de graines. Et puis l’homme. Animal agité en mouvements incessants, libre échangeur de la diversité.»


Gilles Clément L’éloge des vagabondes